Skip to Content

Grand Raid 73

Sur papier : 73km 4800D+ on peut se dire que ce sera dur mais on a fait plus.
 
En réel : 75km 5100D+ : rien de grave……..mais que les montées sont raides !!! 840m ;
 
884m sur 4km; 1067mD+ en 5.6Km que l’on prend au 42km, à la fraicheur des 12h30 !!
Le reste sont des alternances montées/descentes classiques mais qui piquent quand même.
 
Un profil qui annonce une belle troisième bosse !!!
 
Départ à 5h à la fraiche : 17° à comparer des 33° de l’après-midi c’est pas mal quand même. Heureusement nous bénéficions de belles parties dans les bois et pour ma part, de gros nuages lors de l’ascension du Colombier qui se passera sous la pluie pour les plus tardifs.
 
Tout est vert, les fleurs sont présentes, la vue magnifique sur le bassin Chambérien, le massif de Belledonne, les Aravis, ainsi que sur les différentes vallées qui composent ce massif des Bauges.
Mais je dois avouer que très souvent la beauté du paysage n’a pu suffit à m’enlever de la tête les difficultés du parcours et mon manque de préparation en D+.
 
Le repérage est très bien fait : rubalises en partie haute + peinture au sol + petit piquet avec fanions rouge ailleurs.
 
J’en profite pour faire passer un petit message à nos organisateurs de course : sur le parcours, environ un pointage des dossards à tous les ravito et à tous les sommets +…..personnes d’autres sur le parcours !! cela peut surprendre mais si le balisage est bien fait on n’en a pas besoin. Certes je me suis trompé à 2 fois mais ne voyant pas de repère au bout de 300m j’ai fait demi-tour afin d’être plus attentifs.
 
Bref. Les ravito était très correct, avec douches disponibles (au jet) sur certains et sur l’avant dernier ravito, frites fraiches et diots de Savoie, brownies au chocolats et massage avant d’attaquer 750m de D- dont 400m en moins de 1.5km !!. Les frites pour ma part, même à table je ne les digères pas alors au bout de 58km et 460mD+ je ne vous en parle même pas !
 
Contrôle de la quantité d’eau imposé (mini 1.5l) sur le 2 gros ravito : je partais avec 2 litres et j’arrivais presque à sec au suivant ! et malgré cette précaution je n’étais pas loin de la déshydratation et ce pour la première fois sur un trail. Environ 12 litres de boisson de bue au global en comptant les ravito.
 
Je ne le répéterai jamais assez : ne j’avais prendre à la légère une course, quel que soit sa distance et son dénivelé. Personne n’est à l’abri !!
 
Je franchi la ligne d’arrivée avec 50 minutes de retard sur le temps prévu et au vu des conditions climatiques je suis bien content :
 
200 personnes au départ et 123 à l’arrivée !!
Je termine 52éme en 13h52.
 
En résumé : une très belle course à faire ou à refaire….
 
Jef JACOB

 

Comments

Admin's picture

Bravo !!!

Chapeau Jef !
Super récit avec beaucoup d'humilité..Bravo !!!
Laurent L.
ChristopheB's picture

Bravo

ENORME!!! Belle performance sur un gros tracé. 

h.ds's picture

Bravo Jef.

Bravo Jef.

MANU's picture

Egale à lui meme toujours

Egale à lui meme toujours aussi fort respect Mr Jean François